COLLECTIONS


Français English  
Ligne éditoriale Actualités Contactez-nous Votre projet Mon compte Panier
Accueil » Collections » Nau John-Antoine 
Rechercher
 
 
Collections
Comprendre
Essais
Voix libres
Documents
Littérature
Humour
Beaux Livres
 
Auteurs
 
Nau John-Antoine
Pseudonyme d'Eugène-Léon-Edouard-Joseph Torquet, John Antoine Nau est un écrivain français né à San-Francisco (1860) et mort à Tréboul dans le Finistère (1918). Le goût de l'aventure chevillé au corps, il est embauché comme timonnier à 21 ans. A bord d'un voilier, il navigue dans les Caraïbes et les Antilles, qui furent toujours pour lui le paradis oublié. Il ne cessa jamais d'accomplir des randonnées le long des rivages méditéranéens. Il débute en littérature en 1897 par un recueil de poèmes, "au seuil de l'espoir". En 1903 il est remarqué avec "force ennemie", qui lui permet de décrocher le 1er prix Goncourt. Mais le prix est encore inconnu et Nau reste dans l'oubli. Pourtant, c'est un grand écrivain. Il concilie les délicatesses de vocabulaire et de rhétorique avec l'évocation fidèle de réalités naturelles, sa technique du récit est efficace, il a une passion évidente du langage et du discours naïvement raffiné. Nau se montre aussi un conteur bref et léger. Evoquant parfois Daudet il montre une sympathie évidente pour les libertés de moeurs. Les belles mulatresses, les aventuriers bedonnants, les noirs vigoureux, les bandits corses aux grands coeurs forment une galerie de "pantins" à la morale dégraffée. Bibliographie Force ennemie (1903), Hiers bleus (1904), Le prêteur d'amour (1905), La gennia (1906), Vers la fée viviane (1908), Cristobal le poète (1912), Thérèse Donati (1920), Les galanteries d'Anthime budin (1923), En suivant les goélands (1924).
Force ennemie Force ennemie
Nau John-Antoine
 Affiche 1 à 1 (sur 1 articles)   Résultats :  1