Audrey Kermalvezen en conférence-débat à Nanterre Jeudi 6 novembre

Mes origines : une affaire d'étatAudrey Kermalvezen est invitée par le Professeur Stéphanie Hennette-Vauchez, directrice du Master 2 Droits de l’Homme de l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense pour un débat autour de son ouvrage Mes origines : une affaire d’État, sorti aux éditions Max Milo.

Jeudi 6 novembre 2014 de 10h à 13h

Université Nanterre, , salle des Actes (F.141)

200 Avenue de la République, 92 001 NANTERRE

Audrey Kermalvezen apprend à 29 ans qu’elle et son frère sont nés grâce à un don de sperme. Ils sont 70 000 en France dans leur cas. La majorité d’entre eux l’ignorent.

Des questions la hantent : son frère et elle ont-ils le même géniteur ? A-t-elle déjà croisé des demi-frères et sœurs inconnus ? A-t-elle un risque de consanguinité avec son mari, lui-même issu d’un don ? Autant d’interrogations qui se heurtent à la protection de l’anonymat des donneurs.

Commence alors une véritable enquête : qui sont les donneurs de sperme ? Pourquoi l’État interdit-il l’accès à leurs origines aux enfants concernés ? Les donneurs veulent-ils tous rester anonymes ? Pratiques anarchiques dans les institutions officielles, serial donneurs, non-respect des lois … L’auteure dresse un état des lieux accablant pour l’État et une partie du corps médical.

À la fois document et témoignage, ce livre appelle à la reconnaissance et au respect des droits des enfants conçus par dons.

Audrey Kermalvezen est avocate, spécialisée en droit de la bioéthique. Elle préside depuis 2012 l’association Procréation Médicalement Anonyme qui milite pour la reconnaissance d’un droit d’accès des personnes conçues par don de gamètes à leurs origines.

Le commentaires sont fermés.