Laissées pour mortes : lauréat du prix littéraire des droits de l’Homme

Le 27ème Prix littéraire des Droits de l’Homme sera décerné aujourd’hui par le Ministre de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterrand à Nadia Kaci, Rahmouna Salah et Fatiha Maamoura pour leur témoignage paru dans le livre best-seller Laissées pour mortes - Le lynchage des femmes de Hassi Messaoud.
Mise en page 1

Le 13 juillet 2001, à Hassi Messaoud en Algérie, près d’une centaine de femmes sont torturées et violées par les hommes de la ville suite à l’appel à l’expédition punitive de l’imam local. Galvanisés par ce discours rageur, 300 à 500 hommes s’empressent de punir les « fornicatrices » ainsi désignées. Les exactions durent la nuit entière. Méprisées par les habitants et reniées par leurs familles, les victimes se résignent à oublier ce cauchemar. Sauf deux d’entre elles qui s’y refusent et vont jusqu’au bout de tous les procès. Elles s’appellent Fatiha et Rahmouna. Ce courageux témoignage, écrit par Nadia Kaci, est un pas de plus pour l’amélioration de la condition des femmes dans le monde.

Le Blog du livre : hassi-messaoud.over-blog.com
Pour consulter les critiques des lecteurs : critiques
La revue de presse

Mots-clefs : , , , , , ,

Le commentaires sont fermés.