Histoire de l’art d’un nouveau genre à la librairie Violette and Co

16 décembre 2014

Couv_HDA_Final_V3.inddLa librairie Violette and Co et les Éditions Max Milo ont le plaisir de vous inviter à rencontrer Magali Nachtergael à l’occasion de la publication de Histoire de l’art d’un nouveau genre :

Violette and Co
mercredi 17 décembre - 19h
102 rue de Charonne
75 011 Paris
TEL. 01 43 72 16 07

L’Art a-t-il un genre ? Il y a eu le genre masculin pendant bien longtemps. Mais aujourd’hui, on sait que ce n’était pas un homme seul, le génial « peintre des cavernes », qui réalisait les décorations des grottes préhistoriques, mais des groupes, de surcroit majoritairement féminins. On sait qu’un soit-disant « grand maître » n’était jamais qu’un patron d’atelier, que les épouses et les élèves étaient en réalité de vraies artistes, masquées par l’hypocrisie de leur temps. La Renaissance et toutes les autres époques regorgeaient de pictoresses extraordinaires ! Le temps est venu de chasser beaucoup d’idées reçues sur l’histoire de l’art.

Anne Larue, professeure d’art et littérature à l’université Paris 13, a écrit notamment Fiction, féminisme et post-modernité (Classiques Garnier, 2010), un roman de SF post-patriarcale, La Vestale du Calix (L’Atalante, 2011), Dis, papa, c’était quoi le patriarcat ? (Ixe, 2013).
Magali Nachtergael est maître de conférences en littérature et arts à l’Université Paris 13. Elle est
l’auteure de Mythologies individuelles, récit de soi et photographie au XXe siècle (Rodopi, 2012).

24 novembre 2014

Couv_Dahan_FinalV19_FL.inddLes éditions Max Milo et Gibert Joseph Lyon Bellecour ont le plaisir de vous convier à la dédicace de l’humoriste Gérald Dahan pour son livre Gérald Dahan tombe les masques.

jeudi 27 novembre à partir de 17h30

Librairie Gibert Joseph
6 rue de la Barre
69002 LYON

Dans ses canulars téléphoniques, Gérald Dahan excelle tant et si bien dans l’art de l’imitation qu’il réussit à piéger certaines des plus grandes personnalités du monde politique et médiatique, ces « intouchables » de la vie publique française : Nicolas Sarkozy, Manuel Valls, Pierre Palmade, Eric Cantona, Gérard Depardieu, Patrick Bruel, Stéphane Guillon et bien d’autres.

Il parvient, par exemple, à se faire passer pour le ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy auprès du premier ministre Jean-Pierre Raffarin et lui dit avoir été photographié dans des circonstances gênantes au bois de Boulogne. Ou encore, sous le nom de Jacques Chirac, il convainc Zinédine Zidane et ses coéquipiers de chanter La Marseillaise la main sur le cœur avant un match de qualification pour la Coupe du monde.

Grâce à de simples coups de fils, Gérald Dahan nous fait entrevoir la vraie personnalité des hommes politiques et des vedettes du show-business habitués à maîtriser parfaitement leur image. Se croyant à l’abri des caméras et des oreilles indiscrètes, les « victimes » de Dahan se dévoilent en toute confiance, sans langue de bois et font tomber le masque. Le public découvre alors Nadine Morano qui confie sa proximité idéologique avec le FN ou encore Nicolas Dupont-Aignan qui critique sévèrement et ouvertement Nicolas Sarkozy.

Le succès de ses impostures, qui touchent parfois à des sujets d’actualité délicats ou épineux, a plusieurs fois été sanctionné par des pressions politiques, des motions de censure et des licenciements – preuve que l’humour est à bien des titres une politique du rire et que les mensonges ont leurs vertus. Gérald Dahan a lui-même reçu de nombreuses menaces et a même fait l’objet d’une protection rapprochée pendant deux années.

Petit prodige de la scène humoristique, élu « Plus jeune imitateur de France » à l’âge de douze ans et « Meilleur comique de l’année » à dix-huit, Gérald Dahan a conquis le grand public sur les ondes aux côtés de la bande à Ruquier dans « Rien à cirer » puis sur Rires et Chansons grâce à ses canulars téléphoniques.

Rencontre avec Christophe Régina au Cultura de Moulins-lès-Metz

19 novembre 2014

regina-198x300Les éditions Max Milo et la librairie Cultura de Moulins-lès-Metz ont le plaisir de vous inviter à rencontrer Christophe Régina, co-directeur de publication du Dictionnaire de la méchanceté et auteur de La Violence des femmes : histoire d’un tabou social.

Vendredi 21 novembre de 14h à 18h

Cultura
Centre Commercial Waves Actisud
1, chemin Pie Grièche
57160 Moulins-Lès-Metz

Christophe Regina est docteur en histoire moderne et chercheur associé à l’UMR 7303 TELEMME-MMSH. Il enseigne actuellement à Aix-Marseille Université en qualité d’ATER.
Ses travaux portent notamment sur le rapport des femmes à la violence au XVIIIe siècle, la criminalité, la sociabilité urbaine, les liens entre littérature et droit et les gens de justice et leur formation.

Il est co-auteur de Lucifer au couvent. La femme criminelle et l’institution du refuge au siècle des Lumières, avec Philippe Gardy (CNRS-LAHIC, 2009). Il a co-dirigé avec Lucien Faggion : La violence. Regards croisés sur une réalité plurielle (CNRS Éditions, 2010).

Gérald Dahan en dédicace à la Fnac de Colmar

12 novembre 2014

Couv_Dahan_Final_V4.inddLes éditions Max Milo et la Fnac Colmar ont le plaisir de vous convier à la dédicace de l’humoriste Gérald Dahan pour son livre Gérald Dahan tombe les masques.

samedi 15 novembre à partir de 16h30

FNAC Colmar
1, Grand’Rue
68000 COLMAR

Dans ses canulars téléphoniques, Gérald Dahan excelle tant et si bien dans l’art de l’imitation qu’il réussit à piéger certaines des plus grandes personnalités du monde politique et médiatique, ces « intouchables » de la vie publique française : Nicolas Sarkozy, Manuel Valls, Pierre Palmade, Eric Cantona, Gérard Depardieu, Patrick Bruel, Stéphane Guillon et bien d’autres.

Il parvient, par exemple, à se faire passer pour le ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy auprès du premier ministre Jean-Pierre Raffarin et lui dit avoir été photographié dans des circonstances gênantes au bois de Boulogne. Ou encore, sous le nom de Jacques Chirac, il convainc Zinédine Zidane et ses coéquipiers de chanter La Marseillaise la main sur le cœur avant un match de qualification pour la Coupe du monde.

Grâce à de simples coups de fils, Gérald Dahan nous fait entrevoir la vraie personnalité des hommes politiques et des vedettes du show-business habitués à maîtriser parfaitement leur image. Se croyant à l’abri des caméras et des oreilles indiscrètes, les « victimes » de Dahan se dévoilent en toute confiance, sans langue de bois et font tomber le masque. Le public découvre alors Nadine Morano qui confie sa proximité idéologique avec le FN ou encore Nicolas Dupont-Aignan qui critique sévèrement et ouvertement Nicolas Sarkozy.

Le succès de ses impostures, qui touchent parfois à des sujets d’actualité délicats ou épineux, a plusieurs fois été sanctionné par des pressions politiques, des motions de censure et des licenciements – preuve que l’humour est à bien des titres une politique du rire et que les mensonges ont leurs vertus. Gérald Dahan a lui-même reçu de nombreuses menaces et a même fait l’objet d’une protection rapprochée pendant deux années.

Petit prodige de la scène humoristique, élu « Plus jeune imitateur de France » à l’âge de douze ans et « Meilleur comique de l’année » à dix-huit, Gérald Dahan a conquis le grand public sur les ondes aux côtés de la bande à Ruquier dans « Rien à cirer » puis sur Rires et Chansons grâce à ses canulars téléphoniques.


Claire Daudin aux journées Charles Péguy à Lyon

10 novembre 2014

journées PéguyA l’occasion des 100 ans de la mort de Charles Péguy, L’Amitié Charles Péguy organise les “journées Péguy” à Lyon, du 12 au 14 novembre 2014. Au programme : conférences, tables rondes et rencontres consacrées à l’œuvre de cet écrivain majeur du XXe siècle.

Claire Daudin, présidente de L’Amitié Charles Péguy et co-auteur de Comprendre Péguy sera présente tout au long de cette manifestation :

Le 13 novembre à 14h à la Bibliothèque municipale Lyon Part-Dieu, pour une conférence intitulée “Péguy, un écrivain à redécouvrir”, suivie d’une table ronde “Lire Péguy aujourd’hui”. Vous pourrez la retrouver le même jour, à 18h, pour une rencontre-dédicace à la librairie La Procure.

Infos pratiques :
Bibliothèque municipale de Lyon Part-Dieu – 30 boulevard Vivier-Merle 69003 Lyon
Librairie La Procure – 9 Rue Henri IV 69002 Lyon

Le 14 novembre, à 18h, à l’Université catholique de Lyon pour la conférence “La foi de Péguy”, à laquelle succèdera une table ronde sur “la postérité spirituelle de Péguy”.

Infos pratiques :
Université Catholique de Lyon – Amphi Jean-Paul II, 25, rue du Plat 69002 Lyon

La programmation complète sur le site internet : http://journeespeguy.com/

Lancement d’Histoire de l’Art d’un nouveau genre jeudi 6 novembre à la librairie Libralire

3 novembre 2014

Couv_HDA_Final_V3.indd

La librairie Libralire et les Éditions Max Milo ont le plaisir de vous inviter à rencontrer Anne Larue et Magali Nachtergael à l’occasion de la publication d’Histoire de l’Art d’un nouveau genre.

jeudi 6 novembre - 18h

Librairie Libralire
116 rue Saint Maur
75 011 Paris

TEL. 01 47 00 90 93

L’Art a-t-il un genre ? Il y a eu le genre masculin pendant bien longtemps. Mais aujourd’hui, on sait que ce n’était pas un homme seul, le génial « peintre des cavernes », qui réalisait les décorations des grottes préhistoriques, mais des groupes, de surcroît majoritairement féminins. On sait qu’un soit-disant « grand maître » n’était jamais qu’un patron d’atelier, que les épouses et les élèves étaient en réalité de vraies artistes, masquées par l’hypocrisie de leur temps. La Renaissance et toutes les autres époques regorgeaient de pictoresses extraordinaires ! Le temps est venu de chasser beaucoup d’idées reçues sur l’histoire de l’art.

Anne Larue, professeure d’art et littérature à l’université Paris 13, a écrit notamment Fiction, féminisme et post-modernité (Classiques Garnier, 2010), un roman de SF post-patriarcale, La Vestale du Calix (L’Atalante, 2011), Dis, papa, c’était quoi le patriarcat ? (Ixe, 2013).

Magali Nachtergael est maître de conférences en littérature et arts à l’Université Paris 13. Elle est l’auteure de Mythologies individuelles, récit de soi et photographie au xxe siècle (Rodopi, 2012).

Conférence-rencontre avec Jean-Clet Martin à Mulhouse le 5 novembre

3 novembre 2014

Couv_Foucault_Final.inddLes éditions Max Milo ont le plaisir de vous inviter à la rencontre-conférence de Jean-Clet Martin sur Michel Foucault à la librairie 47° Nord de Mulhouse. L’auteur y dédicacera également son livre, Comprendre Foucault.

Mercredi 5 novembre, 20h

Librairie 47° Nord
Maison Engelmann
8b rue du Moulin
68100 Mulhouse

TEL. 03 89 36 80 00

Michel Foucault, à travers ses écrits, annonce non seulement que Dieu est mort, mais que l’homme également agonise. Il interroge des objets jugés indignes qui n’ont jamais été pris en compte par la philosophie comme la criminalité, la folie, la sexualité, les excès de la littérature et du mal. Il en propose une histoire extraordinaire. Au lieu de comprendre nos sociétés par ce qu’elles exhibent, Foucault insiste sur ce qu’elles cachent pour y déceler une nouvelle image, une autre photographie de nos valeurs.

Comprendre Foucault permet d’appréhender un penseur complexe dont la philosophie démolit à coups de marteau les idoles de la modernité.

Jean-Clet Martin est philosophe et romancier, intime de Jacques Derrida - il fut directeur de programme au Collège International de Philosophie de 1998 à 2004 - et ami de Gilles Deleuze. Il est l’auteur d’une oeuvre importante, traduite dans le monde entier. Il anime le site ” strassdelaphilosophie” dont il est le fondateur.

Audrey Kermalvezen en conférence-débat à Nanterre Jeudi 6 novembre

31 octobre 2014

Mes origines : une affaire d'étatAudrey Kermalvezen est invitée par le Professeur Stéphanie Hennette-Vauchez, directrice du Master 2 Droits de l’Homme de l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense pour un débat autour de son ouvrage Mes origines : une affaire d’État, sorti aux éditions Max Milo.

Jeudi 6 novembre 2014 de 10h à 13h

Université Nanterre, , salle des Actes (F.141)

200 Avenue de la République, 92 001 NANTERRE

Audrey Kermalvezen apprend à 29 ans qu’elle et son frère sont nés grâce à un don de sperme. Ils sont 70 000 en France dans leur cas. La majorité d’entre eux l’ignorent.

Des questions la hantent : son frère et elle ont-ils le même géniteur ? A-t-elle déjà croisé des demi-frères et sœurs inconnus ? A-t-elle un risque de consanguinité avec son mari, lui-même issu d’un don ? Autant d’interrogations qui se heurtent à la protection de l’anonymat des donneurs.

Commence alors une véritable enquête : qui sont les donneurs de sperme ? Pourquoi l’État interdit-il l’accès à leurs origines aux enfants concernés ? Les donneurs veulent-ils tous rester anonymes ? Pratiques anarchiques dans les institutions officielles, serial donneurs, non-respect des lois … L’auteure dresse un état des lieux accablant pour l’État et une partie du corps médical.

À la fois document et témoignage, ce livre appelle à la reconnaissance et au respect des droits des enfants conçus par dons.

Audrey Kermalvezen est avocate, spécialisée en droit de la bioéthique. Elle préside depuis 2012 l’association Procréation Médicalement Anonyme qui milite pour la reconnaissance d’un droit d’accès des personnes conçues par don de gamètes à leurs origines.

Frédéric Farah en conférence les 5 et 6 novembre à Bagnols sur Cèze et Saint-Quentin-La-Poterie

21 octobre 2014

Frédéric Farah, co-TAFTA-L'accord du plus fortauteur avec Thomas Porcher de TAFTA - L’Accord du plus fort sera en conférence les 5 et 6 novembre prochains à Bagnols sur Cèze et Saint-Quentin-La-Poterie.

Frédéric Farah se rendra le mercredi 5 novembre à Bagnols sur Cèze à l’invitation d’ATTAC Gard Rhodanien, pour mener une conférence sur TAFTA, au Centre culturel Léo Lagrange de Bagnols sur Cèze à partir de 20h30.
L’Association St-Quentin-Environnement, la Mairie de Saint-Quentin-La-Poterie et son Centre Social Intercommunal prennent le relais le jeudi 6 novembre pour une rencontre éco-citoyenne salle des Capitelles, place du jeu de boules à Saint-Quentin dès 18h30, toujours en présence de l’auteur.

Aujourd’hui à Bruxelles et aux États-Unis, se joue la signature d’un traité qui risque de changer radicalement la vie de centaines de millions de citoyens américains et européens. Son nom, TAFTA. Son but, abaisser le plus possible les barrières du commerce – notamment les normes – entre l’Europe et les États-Unis pour faciliter les échanges. Les négociations ont déjà commencé et portent sur des règlementations concernant l’ensemble de notre vie (alimentation, santé, droits sociaux,…). Pourtant, elles se font sans nous, sans nos élus, mais avec des représentants des multinationales.
Ce livre présente les enjeux de TAFTA et en identifie les risques potentiels, afin que les citoyens s’approprient ces questions et exigent un vrai débat démocratique.

Frédéric Farah est diplômé de Sciences-po Paris, professeur de sciences économiques et sociales et chargé de cours à l’université Paris Sorbonne-Nouvelle. Il a contribué à l’ouvrage collectif Regards sur un 21ème siècle en mouvement (Ellipses, 2012).
Thomas Porcher est docteur en économie de l’université Panthéon-Sorbonne, professeur associé à l’ESG-MS et chargé de cours à l’université Paris-Dauphine. Il est notamment l’auteur du Mirage du gaz de Schiste (Max Milo, 2013).

Marcel Gay en signature à la librairie Sauramps le 28 octobre

20 octobre 2014

Les dessous des affaires judiciaires

Les dessous des affaires judiciaires

A l’occasion de la Convention nationale des avocats qui se tient du 28 au 31 octobre à Montpellier, la librairie Sauramps et les éditions Max Milo vous invitent à venir rencontrer Marcel Gay, co-auteur des Dessous des affaires judiciaires, le mardi 28 octobre de 17h30 à 19h.

Les Dessous des Affaires judiciaires est un document d’actualité brûlant ! Frédéric Crotta et Marcel Gay, deux journalistes, spécialistes du traitement médiatique et des chroniques judiciaires, mènent l’enquête sur les coulisses du fonctionnement de la justice française à travers les grandes affaires qui ont défrayé la chronique en 2014 : Sarkozy, Dieudonné, Bygmalion, etc.

Marcel Gay est un ancien grand-reporter de l’Est Républicain plus particulièrement chargé de la chronique judiciaire.
Frédéric Crotta est grand reporter à la rédaction de France 2.