Conférence d’Audrey Kermalvezen à la librairie Mollat le 19 septembre

29 août 2014

Origines Les Éditions Max Milo et la librairie Mollat ont le plaisir de vous convier à une présentation par l’auteure de son livre Mes Origines : une affaire d’État, suivie d’une discussion avec des spécialistes sur la question.

Le vendredi 19 septembre de 18h à 19h30

Au “91″, rue Porte-Dijeaux, Bordeaux

Audrey Kermalvezen apprend à 29 ans qu’elle et son frère sont nés grâce à un don de sperme. Ils sont 70 000 en France dans leur cas. La majorité d’entre eux l’ignorent.

Des questions la hantent : son frère et elle ont-ils le même géniteur ? A-t-elle déjà croisé des demi-frères et sœurs inconnus ? A-t-elle un risque de consanguinité avec son mari, lui-même issu d’un don ? Autant d’interrogations qui se heurtent à la protection de l’anonymat des donneurs.

Commence alors une véritable enquête : qui sont les donneurs de sperme ? Pourquoi l’État interdit-il l’accès à leurs origines aux enfants concernés ? Les donneurs veulent-ils tous rester anonymes ? Pratiques anarchiques dans les institutions officielles, serial donneurs, non-respect des lois … L’auteure dresse un état des lieux accablant pour l’État et une partie du corps médical.

À la fois document et témoignage, ce livre appelle à la reconnaissance et au respect des droits des enfants conçus par dons.

Audrey Kermalvezen est avocate, spécialisée en droit de la bioéthique. Elle préside depuis 2012 l’association Procréation Médicalement Anonyme qui milite pour la reconnaissance d’un droit d’accès des personnes conçues par don de gamètes à leurs origines.

Yves Cusset et sa “Philosophie enseignée à ma chouette” en spectacle à Avignon !

26 juin 2014

chouette« La philosophie enseignée à ma chouette », adaptée du livre éponyme d’Yves Cusset, est un voyage absurde et drôle au pays des idées philosophiques, sous la houlette d’un duo improbable et burlesque. Dans la philosophie à la sauce Cusset, le plaisir de jouer avec les mots et de faire déraper la pensée peut être considéré comme l’un des beaux-arts !

du 5 juillet au 27 juillet au Festival off d’Avignon - jours impairs - 15h - Espace Alya

Plus d’infos : cliquez ici

« Il y a du Desproges et du Boby Lapointe dans cette philosophie là. On sort fourbi, épuisé d’avoir tant ri » RFI

“Une initiation à la philosophie franchement déjantée, hilarante à souhait, impertinente aussi. Un duo irrésistible” Le Journal de Saône-et-Loire

A comme Amour (extrait)

Il n’existe que deux grands types d’amour : l’amour physique et l’amour sexuel. Pourtant un seul nom suffisait à l’origine à désigner les deux : Eros. Mais Eros est devenu exclusivement sexuel le jour où l’on a découvert que, sous le nom d’amour, la courtoisie du désir (« Permettez-moi, Madame, de vous baiser ») cachait en réalité la sauvagerie des pulsions (« Oh Madame, t’es trop bonne »). Ce qu’un docteur viennois un peu fripon, qui avait la drôle de manie d’allonger ses patientes pour mieux déshabiller leur âme, résuma approximativement en ces mots à la fin du XIXe siècle : « Le désir, c’est l’alibi bidon qu’on s’invente pour cacher nos pulsions ». Et l’alibi bidon devint par un étrange lapsus la libido. « Ah le voyou ! », ont tenté de rétorquer les puritains choqués, mais de manière trop timide, de la sorte que leur plainte devint « I love you ».

Yves Cusset a 35 ans. Professeur de philosophie en lycée, il est aussi comédien et auteur de solos philosophiques qu’il a présentés sur de nombreuses scènes de France, notamment à Avignon.

Éléonore Laloux, auteure de Triso et Alors !, est en signature à Arras ce Samedi 14 juin à 14h

10 juin 2014

Triso et alors.inddLes Éditions Max Milo sont très heureuses de vous convier à une séance de dédicaces avec Éléonore Laloux, auteure de Triso et Alors ! écrit en collaboration avec Yann Barte, ce samedi 14 Juin de 14h à 18h à l’espace librairie du Auchan d’Arras .

« Pour la trisomie, il faut se battre. On voit les trisomiques comme des phénomènes. Ceux qui se moquent de moi, je les ignore. Point. C’est comme ça que je ressens les choses en tant que triso. Il faut se dire : “J’ai plus de chromosomes qu’eux ».

À sa naissance, les médecins considèrent Élénore comme une « aberration chromosomique » et incitent ses parents à ne pas s’attacher à elle. Trisomique, atteinte d’une malformation cardiaque, ils lui laissent peu de chance de survie.

Vingt-huit ans plus tard, Éléonore est plus vivante que jamais. Désormais adulte et autonome, elle raconte ses années de combat auprès de ses parents pour rester en milieu ordinaire et son refus d’être résumée à sa maladie. Avec humour, elle nous fait partager son quotidien, entre son deux pièces, son « boulot », ses amours tumultueuses et sa passion pour la pop rock.

Changer la perception de la trisomie 21, c’est ce qu’Éléonore s’évertue désormais à faire.

Éléonore Laloux travaille à l’hôpital privé d’Arras. Elle est le porte-parole du collectif les Amis d’Éléonore qui lutte contre la stigmatisation de la trisomie 21.

Yann Barte est journaliste. Ancien reporter et chef de rubrique politique, il travaille depuis quelques années autour du handicap.

Portrait d’Audrey Kelmalvezen par la Librairie Mollat

23 mai 2014

Manifestation des “oubliés de la loi famille” Samedi 24 mai 2014 sur le parvis des Droits de l’Homme à paris

22 mai 2014

Le 24 mai, les oubliés de la loi famille (se) manifestent !

Le projet de loi famille, soutenu par Dominique Bertinotti, ouvrait un débat sur l’accès à leur origine des enfants nés sous x ou nés de PMA. Cette question est oubliée dans la proposition de loi actuellement en discussion à l’Assemblée Nationale, qui ne s’intéresse qu’aux droits des parents ou beaux-parents et oublie les enfants du secret.

Les associations pour le droit aux origines, la CADCO, Procréation Médicalement Anonyme (PMA), le conseil national des Adoptés (CNA), l’association des mères de l’ombre (AMO), les X en colère, Prophylaxy, l’association des enfants né sous X (ADONX) vous invitent à les rencontrer sur

le Parvis des droits de l’Homme,

place du Trocadéro à Paris

samedi 24 mai 2014 de 15 à 16H.

Exception française, des milliers d’enfants sont privés de la connaissance de leur origine, par des dispositions légales. Une évolution vers plus de transparence et de vérité est souhaitable et demandée.

Venez les écouter et les soutenir.

Pour aller plus loin, notamment sur le sujet de l’IAD (insémination artificielle avec don de sperme), procurez-vous l’enquête d’Audrey Kermalvezen, Mes Origines une affaire d’État.

Conférence François Roux / La Grande Guerre inconnue : les poilus contre l’armée française / Jeudi 22 mai à 20h

20 mai 2014

hei-hitlerLes Amis du Prieuré et les Éditions Max Milo ont le plaisir de vous convier à la conférence “La Grande Guerre inconnue: les poilus contre l’armée française” donnée par François Roux, auteur de Auriez-vous crié “Heil Hitler”? et Comprendre Hitler et les Allemands, avec le concours du Conseil général du Puy-de-Dôme.

Le Jeudi 22 mai à 20h au Prieuré, salle Marcel Rougier, Saint-Hilaire-la-Croix (Puy-de-Dôme)

Tout public et accès libre.

La guerre de 14-18 ne s’est pas déroulée comme le racontent les livres d’histoire.
Non seulement, les poilus n’ont pas ” consenti ” à leur sacrifice, mais ils ont résisté avec acharnement à l’armée française et aux gradés qui les envoyaient à la boucherie.

François Roux qui s’appuie sur plusieurs dizaines d’écrits de combattants (correspondance, notes, journaux intimes, souvenirs…) tente d’expliquer pourquoi et comment la lutte impitoyable qui opposa les poilus à la hiérarchie militaire a pu, durant presque un siècle, être occultée.

Renseignements :
Christiane Siebering au 04 73 97 48 36
Josette Simonet 06 12 44 81 12    mail : josette.simonet@orange.fr

Conférence “Sur Derrida” de Jean-Clet Martin le Vendredi 23 mai à 14h30 à l’ENS Ulm

19 mai 2014

Derrida.inddLes éditions Max Milo ont le plaisir de vous convier à la conférence donnée par Jean-Clet Martin, auteur de DERRIDA : Un démantèlement de l’Occident.

Le vendredi 23 mai à 14h30 à l’ENS, 46 rue d’Ulm, Paris.

Comment la philosophie de Derrida modifie de fond en comble notre manière de penser, en rupture critique avec les grands concepts qui définissent la mentalité de l’occident ?

Œuvre monumentale mais fragmentée, le texte de Derrida n’a pas encore été parcouru dans l’intégralité de ses variations. C’est cette traversée de l’œuvre que la lecture de Jean-Clet Martin propose autour des Marges de la philosophie. Sous ces marges, s’ouvrent des angles morts montrant de nouvelles trouées sur notre histoire. Se ventilent ainsi les brèches de notre tradition, les écarts dans le texte de l’occident : marques aussi inattendues que le trajet d’une carte postale négligée, oubliée. Celle colorée des cavernes où se projettent les formes pariétales, les empreintes d’un animal : jeu de piste de ses pas qui rythment l’orientation de la pensées à l’origine vacillante.

Eléonore Laloux, auteure de Triso et Alors !, en signature à la Librairie Furet du Nord d’Arras ce samedi 17 Mai à 15h

15 mai 2014

Triso et alors.inddLa Librairie le Furet du Nord d’Arras et les éditions Max Milo ont le plaisir de vous convier à une séance de signatures avec Éléonore Laloux, auteure de Triso et Alors !, écrit en collaboration avec Yann Barte, ce samedi 17 mai à 15h00.

« Pour la trisomie, il faut se battre. On voit les trisomiques comme des phénomènes. Ceux qui se moquent de moi, je les ignore. Point. C’est comme ça que je ressens les choses en tant que triso. Il faut se dire : “J’ai plus de chromosomes qu’eux” ».

À sa naissance, les médecins considèrent Élénore comme une « aberration chromosomique » et incitent ses parents à ne pas s’attacher à elle. Trisomique, atteinte d’une malformation cardiaque, ils lui laissent peu de chance de survie.

Vingt-huit ans plus tard, Éléonore est plus vivante que jamais. Désormais adulte et autonome, elle raconte ses années de combat auprès de ses parents pour rester en milieu ordinaire et son refus d’être résumée à sa maladie. Avec humour, elle nous fait partager son quotidien, entre son deux pièces, son « boulot », ses amours tumultueuses et sa passion pour la pop rock.

Changer la perception de la trisomie 21, c’est ce qu’Éléonore s’évertue désormais à faire.

Éléonore Laloux travaille à l’hôpital privé d’Arras. Elle est le porte-parole du collectif les Amis d’Éléonore qui lutte contre la stigmatisation de la trisomie 21.

Yann Barte est journaliste. Ancien reporter et chef de rubrique politique, il travaille depuis quelques années autour du handicap.

Conférence et dédicace de Steve Ohana le jeudi 15 mai à 18h à l’ESCP Europe

7 mai 2014

Désobéir pour sauver l'europe.inddLes éditions Max Milo ont le plaisir de vous convier à la conférence “Comment sauver l’Europe” donnée par Steve Ohana, auteur de Désobéir pour sauver l’Europe, et Jean-Marc Daniel, économiste et professeur à l’ESCP Europe, le jeudi 15 mai 2014 de 18h à 19h30 à l’ESCP Europe, 79 avenue de la République 75011 Paris.

À cette occasion une séance de dédicaces sera organisée.

Entrée libre et gratuite. Inscription via ce lien conseillée.

L’Europe connaît actuellement sa crise la plus forte et précipite de nombreux Etats-membres vers l’austérité. Economiste reconnu, Steve Ohana s’attache à dénoncer les coulisses de cette politique et donne des pistes de réflexion pour se positionner sur le choix qui s’impose : démocratie nationale ou démocratie fédérale.

Depuis le début de la crise de l’euro, les institutions européennes ont perdu leur légitimité. Des dogmes économiques inadaptés et des règles de gouvernance contraignantes ont été imposées à tous les pays européens : compétitivité, austérité, réformes, plans de sauvetage, pacte fiscal, etc. sont des impasses économiques qui mènent droit au suicide collectif de l’Europe.

Aucune alternative n’a été proposée. Aucun débat démocratique n’a pu avoir lieu. L’Europe s’est transformée en maison de redressement dont l’Allemagne a pris le contrôle sans partage, détournant à son profit les principales institutions européennes (Commission Européenne, Banque Centrale Européenne…).

Steve Ohana, polytechnicien, est professeur en finance à ESCP Europe et co-fondateur avec Jacques Attali de la société Riskelia. Il a contribué à plusieurs ouvrages collectifs, dont Perspectives Energétiques, (Ellipses 2013), Regards sur un XXIème siècle en mouvement, (Ellipses 2012) et rédigé de très nombreuses analyses pour des revues scientifiques.

Dédicace de Philippe Pascot au Cultura Sainte Geneviève des Bois le samedi 17 mai pour Délits d’élus - 400 hommes politiques aux prises avec la justice

6 mai 2014

Délits d'élus.inddNous avons le plaisir de vous convier à une séance de dédicace de Délits d’élus - 400 politiques aux prises avec la justice par Philippe Pascot, ancien adjoint de Manuel Valls, au Magasin Cultura Sainte Geneviève des Bois de 15h à 18h.  Entrée libre et gratuite.

Nous espérons vous y voir très nombreux !

« Si la présence vigilante des citoyens ne se fait pas sentir, les élus sont abandonnés à leur propre faiblesse et cèdent bientôt, soit aux tentations de l’arbitraire, soit à la routine et aux droits acquis. » Pierre Mendès France

Élus mis en examen et/ou en garde à vue, placés en détention provisoire, condamnés pour trafic d’influence, impliqués dans des affaires de mœurs, pour avoir truqué des marchés publics ou confondu leur compte en banque avec celui de la collectivité qu’ils administrent…

Ce livre recense les faits délictueux de plus de 400 hommes et femmes politiques et démontre qu’aucun parti n’échappe aux dérives et/ou aux tentations qu’offrent l’accès au pouvoir et à l’argent public.

Dans cette enquête sans concession et sans parti pris, les auteurs rappellent que le meilleur allié des élus condamnés ou mis en examen est l’ignorance des électeurs et/ou leur capacité à l’oubli. Leur propos est donc de leur remémorer les faits et de rappeler aux élus que si leur mandat leur donne « un grand pouvoir », il leur impose en retour « de grandes responsabilités » et, au premier rang d’entre elles, la probité.

Maire adjoint d’Évry puis conseiller municipal, ancien conseiller régional, chevalier des Arts et des Lettres, Philippe Pascot a vingt cinq ans de vie politique derrière lui et connaît la plupart des élus de premier plan. Il milite pour une réelle transparence de l’exercice politique et est engagé dans divers combats de société.

Journaliste professionnelle depuis trente ans, après plusieurs années passées à écrire pour la presse locale et nationale, Graziella Riou Harchaoui a créé il y a dix ans son journal sur Internet. Elle connaît bien le monde politique et se consacre désormais à l’écriture au long cours.

cultura